bretonnisation de la 140 Bachmann

 

Bretonnisation de la 140 Bachmann:

Après 8 mois passé à transformer la 130 du même fabricant, j'avais juré que l'on ne m'y reprendrait plus....
C'était très présomptueux ! Car peu de temps plus tard Bachmann sort une magnifique 140 à longerons et distributions extérieures... tout ce que j'aime !!!
Après étude approfondie des photos dans la presse et un petit temps de réflexion (presque 2 ans quand même!) j'acquérais cette superbe machine pour la franciser et consolidationniser mon parc traction. Tout en pensant que la transformation serait très limitée et donc rapide. Hélas, passé l'émerveillement du déballage, une chose s'impose : cette locomotive est énorme !!! Et surtout trop longue, car sur mon réseau certaines courbes descendent à 55 cm de rayon et les porte à faux importants sont très laid dans des courbes aussi serrées. Trois mesures essentielles s'imposent : raccourcir la machine en enlevant 1 cm sur l'avant en recoupant longerons, travelage et bissel.
-Reculer les cylindres de 3 mm (et donc par conséquent, la chaudière !) et supprimer la plate-forme situé juste derrière l'abri. Ce qui fait, en tout, 24 mm de longueur en moins.
J'en profite pour :
- raccourcir le foyer (et donc le cendrier !).
- abaisser de 3mm le plancher de l'abri. -abaisser également de 3mm les tabliers latéraux que je prolonge jusqu'au dessus des cylindres.
-rehausser la sablière pour la mettre à la même hauteur que le dôme de vapeur. -coller des cercles de chaudière en laiton.
-poser une nouvelle cheminé en laiton avec un fumigène.
-refaire une nouvelle porte de boîte à fumé ouvrante.
Ces travaux en ont induit d'autres beaucoup moins visible :
-le moteur à été retourné et déplacé et se trouve maintenant placé à l'avant sur un berceau en...plomb !
-La chaudière a été évidée à cette endroit pour que le moteur puisse s'y loger.-La boîte à fumer à été elle aussi évidée pour y faire figurer la plaque tubulaire ainsi qu'une représentation de l'échappement.
Pour le tender, j'ai juste conservé la caisse à laquelle j'ai enlevé 25 mm sur la longueur. Je l'ai remonté sur un châssis de tender Dapol à 3 essieux. L'ensemble machine-tender a été super- détaillé grâce aux pièces suivantes : cheminée, compresseur simple phase, régulateur de compresseur, robinet de frein, niveau d'eau, lanternes électriques, volants et supports de rambardes de chez Kit Zéro.
Graisseur mécanique, sabots de frein du tender et briquettes de charbon de chez Mécanique Train. Je vous invite à découvrir ces transformations à travers les photos qui suivent.

Cette machine, bien qu'opérationnel, n'est pas tout à fait terminée : elle doit recevoir des plaques (constructeur et compagnie). Le captage du courant par le tender doit être amélioré.
Le bissel va recevoir un nouveau ressort pour limiter sa propension à dérailler dans certaine courbes. Enfin l'ensemble sera équipé d'un décodeur et d'une sonorisation.

Document numris-63 

La machine est d'abord désabillée

Document numris-65

 Le bloc cylindre est reculé de 3mm

Document numris-64

  Le berceau moteur à son nouvelle emplacement et les nouveaux tabliers

Document numris-67

Le foyer et le cendrier raccourcis.

Document numris-71

La boite à fumée évidée.

Document numris-72

 Modification du tablier et de la traverse de tamponnement.

Document numris-74

 La rue de chauffe.

Document numris-75

L'abri modifié, la sabliere réhaussé et les cercles de chaudiere.

Document numris-76

Tampons, réservoir d'air, compresseur et surtout la nouvelle cheminée!

Document numris-79

Essais du fumigène en gare: ça fume!!!

 

 

Document numris-82

 Le nouveau tender: caisse élargie et raccourcie posée sur son nouveau chassis.

Document numris-85

Le tender est presque fini, le détaillage de la machine est bien avancé.

Document numris-86

Installation du décodeur dans le tender, les trappes à eau sont fonctionelles.

Document numris-87

Le détaillage se poursuit.

Document numris-89

 

  

 

img 0024

 

img 0025

 

img 0178

La machine est terminée, prete à peindre. on peut se rendre compte de la diversité des matériaux employés: plastique, laiton, cuivre, aluminium...

img 0180

Le coté gauche avec le graisseur mécanique et ses bielles, la turbodynamo et ses conduites

img 0181

Le coté droit avec le compresseur, le coffre à outils. sous le tablier, on aperçois la tringlerie de commande des purgeurs ainsi que la crosse de tiroir améliorée avec un morceau d'aluminium.

img 0182

La nouvelle traverse avant, le tampon est maison, les marchepieds sont réalisés avec des agraffes.

img 0184

La boite à fumée avec sa porte, la plaque tubulaire et les conduites de vapeur aux cylindres

img 0257

Le dispositif qui  commande le fumigene .

img 0187

L'arriere du tender est bien chargé en détails, notez l'attelage automatique .

img 0189

La liaison machine-tender: Les marchepieds étaient trop court et ont été ralongé avec du plastique...heureusement que l'ensemble est peint!

img 0193

La devanture du foyer: l'injecteur gauche (tourné dans du laiton) le robinet de frein, le niveau d'eau (pieces KZ) et le levier de changement de marche.

img 0194

La bielle de changement de marche est tirée d'un raidisseur de balai d'essuie glace, on aperçoit la triple valve devant le réservoir auxilliaire.

img 0198

Encore la devanture: les volants sont des récupérations Bachmann et KZ, les manometres sont maison. A droite, on vois le graisseur à condensation (plastique et bois).

img 0205

Le coté droit est plus dépouillé, l'ancien levier de changement de marche est reconverti en commande des purgeurs.

img 0223

Les dessous de la dame: ils ont bien changés par rapport au modele initial.

img 0227

Le bissel raccourci et amélioré, les purgeurs avec leurs commandes. On peut constater le recul de 3 mm des cylindres.

img 0231

Le nouvelle atellage, les cables de liaison, sur cette partie la transformation est presque une reconstruction.

img 0228

Le nouveau chassis du tender avec tous ses équipements de frein, les roues proviennent de wagons Bachmann.

img 0229

Le montage peu orthodoxe de l'attelage automatique, derriere le chasse-pierres et ses renforts

img 0240

L'abri est bien rempli !

img 0207

 

L'abri démonté: on vois bien toutes les modifications, sur la droite, le petit boitier électrique.

img 0241

L'avant du tender, les planches qui retiennent le charbon sont en plastique pour des raisons de solidité.

 

                                                                         140 BACHMANN suite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2018  Steambreizh   globbers joomla templates