Le pont pivotant

Le pont pivotant :

Lorsque j'ai tracé le plan du réseau, je me suis arrangé pour y faire figurer un petit bout de canal enjambé par la voie ferrée. La première idée était d'installer un pont basculant. Mais ce type d'ouvrage s'est avéré surdimensionné par rapport à la taille réduite du canal. Je me suis donc rabattu sur un pont pivotant. La documentation sur ce type de pont est loin d'être abondante, aussi lors d'un voyage à Paris, j'ai photographié sous toutes les coutures les ponts du canal St Martin.
L'étape suivante à été de trouver dans le commerce un modèle à transformer. Je le trouvais aux État Unis chez le fabricant Atlas (rien à voir avec les éditions du même nom). En fait j'ai acheté deux ponts : comme sur de nombreux modèles du commerces, la gravures des longerons n'est présente que sur l'extérieur. J'ai donc coupé les longerons d'un modèle pour les collés au verso des longerons de l'autre. Le chant de ces longerons a ensuite été recouvert de bandes rivetées. L'ensemble à ensuite été recollé de part et d'autre du tablier. Le pivot est constitué d'un tube de laiton de 12mm de diamètre (dans lequel passe le câble d'alimentation de la voie) collé dans un trou percé dans le tablier (attention à la perpendicularité!). Ce tube s'insert dans un autre tube de 13mm fixé au sol. Pour maintenir l'assiette du pont, celui-ci est doté de 4 galets usinés dans du rond d'aluminium et placés sous le tabliers autour de l'axe. Ces galets viennent s'appuyer sur un rail circulaire qui n'est autre que... le fond d'un pot de peinture retourné ! Ce système copié sur la réalité, si il est réalisé avec précision garantie un fonctionnement irréprochable ! Ha oui, j'ai oublié de vous dire que ce pont est fonctionnel ! Une fois cet ensemble réalisé, je m'en suis servi pour tracer les différentes parties de la maçonnerie taillées dans du Forex de 10mm d'épaisseur. Les chants poreux du Forex imitent la pierre à merveille et se gravent très facilement, on peut en voir le résultat sur les photos qui suivent. Les rails situés de part et d'autre du pont ainsi que sur celui-ci sont des rails à gorges , ils sont réalisés avec un profilé code100, un contre rail code 55 (rail pour le N), entre lesquelles on insert une fine bandelette de plastique collée à la Cyanoacrylate. La petite guérite est bâtie avec des morceaux (briques et fenêtres) tirés d'un très vieux bâtiment Faller. L'intérieur est entièrement aménagé avec table, chaise, Poêle, ainsi que le moteur - ne connaissant pas le système qui fait pivoter le pont, j'ai imaginer que celui-ci est électrique - et les commandes servant à manœuvrer le pont. Une partie de la maçonnerie à été recouverte de pavés sculptés dans de la pâte à modeler. L'ensemble à été décoré et patiné avant d'être fixé à sa place sur le réseau.

Document numris-287

Le pont en lui meme est terminé: ont peut voir que les longerons ont été légerement rallongés et le tablier modifié (celui-ci sera visible dans le reflet de l'eau!). les éléments de la maçonnerie sont taillés et sculptés et sont pret à etre collés. Notez le fond de pot de peinture découpé et équipé d'un insert en laiton pour servir de pivot.

Document numris-285

Encore le dessous du pont: le tube en laiton est le pivot avec le cable d'alimentation de la voie. notez également les 4 galets en aluminium ainsi que, à gauche les 2 cales en acier qui servent de repos lorsque le pont est fermé.

Document numris-286

La maçonnerie est assemblée et le pont est à sa place.

Document numris-288

Le rail circulaire est posé: le fond du pot de peinture a été recouvert de plastique et habillé avec des boulons, une trappe de visite, les fixations du rails et quelques petits détails. La guérite de commande est en place et, à droite, le pavage est commencé.

 

Document numris-292

L'autre partie de la maçonnerie. Les 2 cales en acier correspondent avec celles du tablier.

Document numris-290

 

Document numris-291

Deux vues du pont terminé et posé à sa place: les bittes d'amarrages sont des articles de modélisme naval. Notez également les anneaux destinés à amarrer les futurs challands.

Document numris-293

La petite guérite est également terminée: le toit est en plastique recouvert de papier autocollant, les épis de faitage sont des supports de rambardes. les plaques noires striées devant sont des morceaux de sangles pour palette. avec la petite porte, ils représente l'accés au mécanisme du pont.

Document numris-294

L'intérieur de la guérite entierement aménagé avec le moteur (fictif) à gauche, le gros disjoncteur, le poèle et son conduit.

Document numris-297

La guérite vue de l'autre coté: la porte est fonctionnel, ont voit le pupitre et les leviers de commande. Le petit cadre posé sur les pavés à l'extérieur servira à afficher les horraire de présence du préposé.

Document numris-295

Notez les rails à gorge noyés dans la chaussée. la lampe est de fabrication maison.

 

Document numris-296

A coté de la porte de la guérite figure le timbre pour alerter les usagers lorsque le pont manoeuvre.

IMG 1326

Vue aprés peinture et patine.

IMG 1328

Le préposé s'apprete à rentrer dans la guérite pour manoeuvrer le pont.

IMG 1327

Mais avant il controle que tous vas bien.

 

IMG 1329

Vue d'ensemble.

IMG 1332

Le premier train franchit le pont fraichement terminé.

IMG 1330

Notez le rail à gorge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2018  Steambreizh   globbers joomla templates