Les voitures à portières lattérales C3 et C3f

Les voitures à portières latérales C3 et C3f.

 

Ces modeles représentent le premier type de voitures constuite pour la CLM par Dyle et Baccalan à Bordeaux.

Ces deux charmantes voitures ne faisaient pas partie de mon programme, mais je reçu un jour en cadeau ce sympathique kit de chez Wrightline . Il se compose de deux longerons et de dossiers en métal blanc, deux flancs de caisse en laiton photo-gravées, quatre tampons, deux essieux avec roues fine-scale plus des feuilles de plastique et quelques fils de laiton. Malheureusement, en montant la voiture « à blanc »,je me suis rendus compte que son gabarit jurait avec le reste de mon parc : pas assez haute et surtout trop étroite ! Par contre les dimensions des fenêtres et leurs hauteurs correspondaient bien avec celles de mes voitures. Je décidais donc de refaire des dossiers plus larges et de rehausser les faces latérales dont je galbais le bas pour accentuer la francisation. D'autres modifications ont été apportés, notamment l'échancrure des longerons du châssis pour les rendre un peu plus « léger ». D'habitude, je colle le châssis sur le plancher de mes wagons, mais dans le cas présent la rigidité des longerons empêche le démontage des roues. Pour remédier à cela, je n'ai collé qu'un seul longeron, l'autre est vissé à travers le plancher et peut être ainsi démonté à la demande . je poursuivait la construction de la voiture lorsque l'idée me vint d'en réaliser une seconde. Au regard des modifications apporté au kit d'origine, je ne voyais pas l'intérêt d'en acheter un second et d'être obligé de tous recommencer ! Aussi j'optais pour un moulage en résine polyuréthane d'un longerons et d'un flanc de caisse. La réalisation du moule de ce dernier fut acrobatique, la caisse étant déjà assemblé, de plus c'est une pièce galbé ! Néanmoins le résultat combla mes espérances et, peu de temps après, je me retrouvais en possession d'une deuxième voiture. Je rêvais depuis longtemps d'une voiture avec guérite serre-frein, comme on en voyait sur certains réseaux à voie métrique. Je sautais donc sur l'occasion et traçais rapidement un plan pour vérifié la faisabilité. La guérite est faite en carte plastique de 0,5 mm et repose sur une plate-forme en bois posé sur des jambes de forces également en plastique ,mais si cela était à refaire,je réaliserais l'ensemble en laiton pour plus de rigidité. Ces voitures sont représentées dans leurs état de 1920, c'est à dire qu'elles ont, outre le frein à main, le frein Westinghouse avec toute « l'usine à gaz » que cela sous entend...Le dessous des châssis est donc bien chargé. Les toitures sont démontables et réalisées avec une double feuille de plastique mise en forme à l'eau chaude et contrecollées sur une armature qui s'emboîte sur la caisse. Ils reçoivent des fines bandes de 1 x 02mm représentant les joins de la toile goudronnée et les cabochons d'éclairage en laiton (culasses de canons pour navires anciens).Les marchepieds longitudinaux sont en bois de noyer collés sur des supports faits avec des agrafes mise en formes . Les petits accessoires sont préparés : poignées de portes en fils de laiton mise en forme, chaînes de sécurités, demie-accouplements de frein. Ils seront collés après la peinture. Puis une patine légère vient parachever le travail et les voitures peuvent prendre leurs service !

plan de voiture  ssieux et portieres latrales

Croquis d'une voiture C3f.

Document numris-43

Préparation du moule en vue de dupliquer le flanc et le longeron.

Document numris-58

La face cachée du moule!

Document numris-57

Les deux moules en silicone sont préts.

Document numris-44

Le clone est assenblé. on voit la surélévation de la caisse ainsi que le galbe du bas des faces latérales.

Document numris-45

La guérite serre-frein avec ses marchepieds, ses rambardes. le volant provient d'un surplus Bachmann.

Document numris-47

Les rambardes et marchepieds sont posés, les perçages pour la pose de ces pieces sont fait à l'aide d'un gabarit.

Document numris-48

Les cabochons en laiton sont posés.

Document numris-49

Les voitures sont finies, le petit coffre sur le dossier contient le renvoi de la tringlerie du frein de secours.

Document numris-50

Document numris-51

Les marchepieds du dossier servent au lampiste quand il va allumer les lampes à pétroles.

Document numris-52

Les demie-accouplements de frein sont "maison".

Document numris-53

On voit, sous le tampon, l'attelage Alex Jackson.

Document numris-54

Les bancs sont en plastique gravés. il n'y a pas de cloison, on est en 3eme classe! les petites rainures que l'ont voit sur le champ servent à fixer les vitrages.

Document numris-55

Les flancs de la caisse ont été doublés pour ne pas voir le contour des vitrages. ont peut voir les charnières de portes en blanc sur le laiton.Les toitures, retournées, laissent voir leurs charpentes, la pièce foncée au milieu est un raidisseur en acier.

Document numris-56

Les dessous: attelages, timoneries, conduites, réservoir d'air et cylindre de frein.

Document numris-59

Presque la mème chose pour la C3f !

IMG 0532bis

 

L'intérieur de la C3 terminé et peint. la vis à droite sur le plancher sert à fixer le longerons.

IMG 0531bis

La C3 en service, l'imatriculation est fausse!

IMG 0529bis

La C3f terminée attend son incorporation dans un train.

 

2018  Steambreizh   globbers joomla templates