Stainzformons la Stainz

Stainzformons la Stainz !

Je ne remercierais jamais assez Fleischmann d'avoir produit cette petite bouillotte... je me souviens encore de l'euphorie ressentie en ouvrant la jolie boite fraîchement achetée chez le détaillant de l'époque !
Peu de temps après, je m'attaquais à la transformation de cette bouillotte : le moins que l'on puisse dire, c'est que son démontage est loin d'être aisée, surtout le châssis ou 4 mains ne sont pas de trop pour y parvenir !
Je ne décrirais pas par le menu toutes les tortures que j'ai fait subir à cette pauvre petite chose, les photos sont suffisamment explicites pour cela. Je me contenterais d'énumérer les quelques petit changement apportés par rapport au modèle d'origine .
-Sur le châssis : une grande et large traverse de tamponnement à été posée à l'avant (sur le modèle Decauville) , le dessus des tiroir a été refait avec le boulonnage apparent,la traverse arrière à été allongé vers le bas.
-La chaudière : elle a été entièrement poncé et a reçu des cercles en laiton ainsi que les tuyauteries nécessaires. La colonne de vapeur devant l'abri a été supprimé et remplacé par une belle cloche en laiton. La cheminée à pare escarbille a laissé sa place à une cheminée droite. Un compresseur a été installé sur le coté droit avec les tuyauteries correspondantes.
-L'abri : j'ai supprimé le décrochement à l'extérieur sur la caisse à charbon de gauche que je trouvait disgracieux et lui ai mis une ré hausse . L'intérieur de l'abri a reçu un nouveau plancher ainsi que tous les organes et commandes qui doivent s'y trouver.
Enfin, la locomotive à reçu sa belle livrée verte à filets rouge ainsi qu'une légère patine .
Dés que les premiers rails ont été posé sur mon réseau, la Stainz a eu le privilège d'y tracter les premiers trains avec un fonctionnement acceptable. Malheureusement, au fur et à mesure que les appareils de voies faisaient leurs apparitions, ce fonctionnement devint de plus en plus capricieux. Aussi, aujourd'hui, j'envisage très sérieusement de changer sa motorisation pour un système plus souple et de l'équiper d'un décodeur...Reste à trouver la solution pour loger tous cela dans si peu de place.

Document numris-16

Premieres modifications: on voit devant la machine les pièces qui iront rejoindre la boite à rabiot!

 

Document numris-17

La traverse avant est contitué d'une pièces en plastique 1mm recouvert d'un placage de 3/10eme dans lequel sont repoussé les rivets. Aprés coup,je le suis aperçu que les traverses Decauville sont creuses !....

 

La machine prend forme.

Document numris-23

Le compresseur est posé, beaucoup de choses restent à faire...

Document numris-18

L'échancrure  de la caisse à charbon est fermée et la réhausse est posée. Notez les couvercles de tiroirs refaits.

Document numris-13

La machine est prète pour la peinture. la cheminée à été remplacé peut aprés par une piece Fleischmann. notez la commande de régulateur en laiton typique ces machines.

Document numris-14

La machine terminée à coté de sa boite d'origine

Document numris-12

Le compresseur est une piece "maison" réalisé d'aprés un plan, notez juste derriere, la commande des purgeurs.

 

Document numris-19

L'intérieur de l'abri a été entierement détaillé, car sur ces machines, il est trés visible! Les fenetres ont reçu un encadrement intérieur et les échancrures ont reçu un jonc en plastique. Notez les lanternes superdétaillées.

Document numris-20

Toujours l'intérieur de l'abri, ont voit le plancher en plastique strié.

Document numris-15

Le dessous du chassis, les chasses-pierres, le nouveau réservoir d'air avec ses tuyauteries et les atelages Alex Jakson.

IMG 1319

IMG 1321

IMG 1322

La stainz en tete d'un MV,en gare de Ker-Angèlina.( L'immatriculation doit etre refaite!)

IMG 1323

Des caisses sont prètes à ètre embarquées dans le fourgon.

IMG 1332

La Stainz, en tète d'un marchandise, s'engage sur le pont pivotant.

 

2018  Steambreizh   globbers joomla templates