Les grues à eau

 

 

Les grues à eau :

Éléments indispensables d'une gare ou d'un dépôt, les grues à eau ne sont pourtant pas très prisées des fabricants de matériel en O. A l'époque où je décidais leurs réalisations, l'artisan TRAINS D'ANTANS n'avait pas encore sorti sa magnifique grue CFD. Je désirais un modèle simple, facile à fabriquer (il m'en fallait 3 pour mon réseau!) mais un peu plus ouvragé que le simple tuyau coudé que l'on trouve sur certains secondaires. Dans un magasin de modélisme naval, je trouvais des fûts de canons anciens en zamak pour une bouché de pain : ce « fut » le déclic (c'est le cas de le dire!).
J'ai commencé par coupé en 2 les canons juste derrière la culasse, celle ci vas devenir la tête de la grue. Un tube de laiton de 8mm de diamètre est coupé à la même longueur que le canon, il reçoit à une extrémité une section de 8mm de tube de 10mm puis une rondelle en laiton de 18mm qui servira d'embase. A 8 mm de l'autre extrémité on pose une petite collerette faite, elle aussi dans un tube de 10mm, ces pièces sont ensuite soudées ensembles en contrôlant bien l'équerrage. On emmanche ensuite le canon jusqu'à son premier bourrelet dans le tube et l'on colle à la cyanoacrylate. Une fois le collage bien solide on emmanche (décidément) la base du tube laiton sur un bout de tourillon en bois du bon diamètre pris dans le mandrin d'une perceuse et l'ensemble est ensuite tourné pour arrondir toute les arrêtes et faire disparaître certains reliefs du canon (des armoiries du 17eme siècle n'ont rien à faire sur une grue à eau du 19eme siècle). La bouche du canon est percée à 3mm sur une profondeur de 15mm environs ainsi que l'ancienne culasse. Ces perçages sont destinés à recevoir le tube qui servira de pivot. Un autre perçage de 3mm, transversal celui-là, est fait dans la culasse pour recevoir le col de cygne. N'ayant pas trouvé de tige de laiton au bon diamètre, j'ai utilisé un morceau de... porte-manteau ! Il reçoit à une extrémité, une petite collerette en laiton ainsi qu'un collier du même métal 1cm plus loin pour la fixation de la chaîne de manœuvre. L'autre extrémité reçoit un empilement de rondelles en laiton soudé sur un bout de tube de 5mm lui-même ajusté à l'arrondi de la culasse. Après soudure les rondelles sont percées de part en part et reçoivent 4 petits goujons en fil de laiton de 7/10eme de mm. L'ensemble est ensuite collé sur la culasse. Le socle de la grue reçoit également 4 goujons sur le dessus desquelles j'ai collé des morceaux de gaine plastique pour figurer les boulons. 4 petites jambes de force en plastique sont également collées dans l'axe de ces goujons. Une grosse équerre en laiton est soudée et boulonnée à 20mm de l'embase pour recevoir l'axe du volant de commande (celui-ci vient de chez Kit-Zéro). A l'opposé de cette équerre, une petite trappe dans laquelle on repoussera 4 rivets est soudée sur le tube. La grue est ensuite posée sur un socle en plastique de 5mm d'épaisseur gravé façon pierre (ont peut également figurer un socle en ciment) sur laquelle on aura pris soins de représenter la trappe de visite du mécanisme (planches de bois, tôles striées...) ainsi que la grille d'évacuation des eaux. Sur mon réseau les socles sont vissé par en dessous et la grue s'emboîte sur celui-ci grâce à un... taquet d'étagère ! Dernier petit détail : l'une de mes grues à une manche à eau réalisé à l'aide d'un bout de lacet sur lequel j'ai roulé et collé une feuille de papier à cigarette patiné avec un lavis de brun. Au final, la réalisation de ces grues à eau ne m'aura pris qu'un week-end (hors peinture) et, qui plus est, ce ne "fut" (encore!) que du plaisir!

img 0317a

Premier éssai: le canon n'est pas encore collé dans le tube (sur les suivantes, il sera collé avant le tournage). L'axe du volant l'est pas trés droit!

img 0316a

Les 3 grues à différents stades de réalisation.

img 0318a

La réalisation avance...

img 0320a

Gros plan sur la tete de la grue et le principe d'assemblage du col de cygne: les goujons rentrent dans le zamac et rendent l'ensemble trés solide.

img 0325a

L'assemblage sur le socle à l'aide d'un taquet d'étagere: systeme simple et éfficace qui permet un démontage facile. les goujons penetrent dans le socle et empeche la grue de tourner.

img 0327a

Gros plan sur l'embase: j'ai réalisé les équerres en plastique par crainte de déssoudé l'embase. L'équerre qui soutient le volant est copiée sur les grues à eau des CFD.

img 0328a

Gros plan (un peu flou!) sur la tete: il faudra bien nettoyer avant de peindre!

img 0330a

Une grue à eau terminé: celle-ci à reçu une manche à eau en papier à cigarette et son volant à été remplacé par une manivelle (piece KZ).

img 0321a

Les 3 grues à eau terminée: j'ai volontairement marqué quelques différences dans la représentation des socles. 

IMG 1290a

Une des grues peintes et patinée en situation prés de la gare de Ker Angelina.

 

2018  Steambreizh   globbers joomla templates