Une 120 Bicyclette de l'Etat (suite)

IMG 9288 bis

 Sur cette photos, l'on peut voir que les réservoirs d'air comprimé sont posés. Je n'ai malheureusement pas fait de photos au moment de leurs réalisations. J'ai utilisé les tubes fournis dans le kit, que j'ai décolleté au deux extrèmités pour y souder une bande riveté (AMF87). Les tubes sont ensuites soudés sur des support "maison" eux même soudés sous le tablier. Les cerclages ne sont soudés que sur les supports (pour ne pas dèssoudés la bande riveté!) l'extrémité bombée provient d'une agrafe acheter en magasin de déco.

IMG 9297 ter

Le bloc cylindre bien visible sur les photos, est réalisé à partir d'une tôles de laiton pliée et d'un tube refendu. Les dimensions correspondent aux plans. Les couvercles sont des pieces du kit prévue initialement pour fermer l'extrémité des réservoirs d'air.

 

IMG 9485 bis

Le bloc cylindre est soudé à l'avant entre les longerons. Sur cette photos, l'on peut voir également le support de l'éssieux porteur élargie et munie de ses plaques de garde.

 

IMG 9487 bis

Le cendrier à été entierement refais comformément au plan. Sa cloison arriere a été reculé pour correspondre avec l'arriere du foyer. Des plaques de garde ont été posées sous les logements des éssieux moteurs.

 

IMG 9491 BIS

Sur les plans, les longerons sont plus haut de 6mm (à l'échelle): deux plats de laiton ont donc été soudé au dessus des longerons, leurs fixations est renforcé à l'intérieur par des petits rectangles de laiton de 3/10eme.Cette réhausse des longerons a l'avantage de cacher le moteur.

 

IMG 9493 BIS

Les chasses-pierres sont en place (fabrication maison car rien n'est prévu dans le kit). A coté, les deux équerres de renfort de la partie avant des caisses à eau attendent d'être fixées sur le chassis.

 

IMG 9496 BIS

Mise en forme de la tuyauterie de comunication entre les caisses à eau: celle ci est constituée d'un rond de laiton de 5mm de diametre bien recuit au gaz.

 

 IMG 9504 BIS

La tuyauterie est posée: les deux support sous les longerons ont été préalablement raccourcies de 3mm. Les sabots de frein centraux sont posés, leurs fixations sur le chassis à été renforcé par l'adjonction d'une partie de la timonerie. Les sabots arriere sont en préparation.

 

IMG 9508 BIS

Les sabot de frein arriere ainsi que les axes de leurs future timonerie. À noter la trappe arriere du cendrier avec sa commande dotée d'un contre-poids caracteristique et bien visible sur les photos des machines réels

 

IMG 9511 BIS

La timonerie du frein à main et sa colonne de commande.

 

IMG 9552 ter

Sur les photos des machines réels, ont peut apercevoir, derriere la cloison avant, deux petites spheres de par et d'autre de la chaudiere. Aprés une petite recherche, il s'est avéré que ce sont des graisseurs (toutes les machines de la compagnie en étaient dotées). Ceux-ci ont été réalisé en tournant une tige de laiton dans la perceuse. leurs fixations est assurée par un petit piton en cuivre.

 

IMG 9560 bis

Les graisseurs sont fixés à leurs places. On peut voir que le compresseur à également été installé avec ses conduites qui m'ont donné un peu de mal.

 

IMG 9558 bis 

Une autre vue de la face avant avec le compresseur (piece du kit améliorée par ajout de cerclages et d'un régulateur) Les trous sont percés pour la future main-courante.

 

IMG 9585 ter

Le robinet du frein Westhingouse réalisé de toute pièces avant et aprés sa pose dans l'abri. La conduitequi monte vers le hublot est raccordée à un manomêtre, mais celui-ci ne sera posé qu'aprés peinture. Le volant de changement de marche est une pièce B.Semblat.

 

 

IMG 9587 bis

Le "buffet" et ses équipements: Le grand levier qui dépasse à droite est le régulateur avec juste en dessous l'axe de la commande de relevage et son petit levier de vérouillage. Entre-temps j'ai récupere une photo d'une machine accidenté ou l'on peut voir toute la facade arriere du foyer. Cette photo m'a permis de voir que je m'étais trompé sur l'emplacement de certains organes.

 

IMG 9601 bis

 

IMG 9596 bis

Deux photos ou l'on voit l'évolution du modèle: la main-courante est en place sur la face avant (je l'ai refaite quatre fois...), les trappes des caisses à eau ont reçue leurs charnieres ainsi que le coffre à outils. Les supports de lanternes (fabrication "maison") sont posés ainsi que la cloche et sa protection. Enfin, l'abri a été muni de ses tirant de renfort à l'avant.

 

IMG 9648 bis

Le perçage et l'assemblage des injecteurs (trés jolies pièces de fonderie) a été trés long et difficile: pas moins de neuf pièces petites ou minuscules à souder ensemble, la tentation de sortir le tube de colle a été trés grande! sur la deuxieme photos, on aperçois les commandes de ces fameux injecteurs avec la tôle de protection qui entoure leurs bases.

 

IMG 9660 bis

Le gabarit qui m'a servi à assembler les marchepieds. Seule la marche supérieure de ceux-ci est issue du kit, mais sa forme est retravaillée. La marche inférieur est découpée, mise en forme et emboutie d'aprés le plan. A noter, les jambes de forces caractéristiques des marchepieds de la compagnie de l'Ouest.

 

IMG 9673bis

Les marchepieds à leurs emplacements.

 

IMG 9666 bis

Les deux équerres centrales (fabriquées en partie avec des pièces issues du kit) et la prise de mouvement de l'indicateur-enregistreur Flaman.

IMG 9679 bis

En consultant la documentation sur les locomotives réels, j'ai trouvé les photos de deux machines qui avaient été équipées d'un indicateur-enregistreur Flaman(en arriere plan). J'ai donc décidé d'équipé la mienne de cet appareil: celui-ci est une piece B.Semblat tandis que le capot de protection est fabriqué de toutes pièces.

 

 

IMG 9683 bis

IMG 9700 bis

L'appareil en place sur la machine ainsi que-en gros plan- l'ensemble de la transmission avec sa bielle.

 

IMG 9691 bis

Les conduites d'arrivée d'eau aux injecteurs: pièces pour le moins tarabiscotées...

 

IMG 9697 bis

Les pièces sont fixées au chassis: l'extrémité, au premier plan, vient s'encliquetée à l'arriere de l'injecteur qui, lui, est solidaire du tablier.

 

IMG 9710 bis

 Le chassis terminé a été bruni et équipé des prises de courant.

IMG 9723 bis

Le chassis avec le moteur posé. Les prises de courant ont été changées, car les palpeurs prévu dans le kit freinaient beaucoup trop les roues. Sur la photos de gauche, on voit les roues équipées de leurs contre-poids (usinés dans un profilé de plastique).

 

IMG 9727 bis

La disposition des organes du buffet à été entierement revue pour etre plus conforme. Là encore, nous sommes dans l'évocation car la piece de base du kit est trés differente de ce qui apparait sur les photos: notament la porte du foyer qui est trop grande et qui devrait être en retrait plutôt qu'en relief...

 

IMG 9735 bis

Le buffet completement terminé: certaines pièces sont juste posées (elles seront collées aprés la peinture).

IMG 9751 bis

 

 

IMG 9752 bis

Deux photos de la locomotive completement terminée (enfin!). Au dernier moment, j'ai décidé de rajouter un petit réservoir sur la caisse à eau droite. Je n'ai aucune idée quant à la fonction de celui-ci, mais certaines machines en étaient équipées et cela équilibre un peu la machine dont le coté gauche est trés chargé.

L'équipe de conduite proviens de cher MK35. J'ai simplement suprimé la pelle du chauffeur et harasé les lunettes sur les casquettes -les photos des équipes de l'époque n'en montre pas- il faut dire aussi que ces locomotives ne roulaient pas trés vite (vitesse limite autorisée: 60 km/heure).

 

IMG 9756 bis

Une heure plus tard la machine est entierement démontée et prete à être peinte...(Même si cela reste une petite locomotive, le nombre de pièces constitutives est concéquent!)

 

IMG 9772 bis

 

 

IMG 9777 bis

 

IMG 9781 bis

 

IMG 9782 bis

 

IMG 9785 bis

Aprés deux couches d'apret phosphatant, la machine à reçu deux couches de Noir TTX et encore deux couches de vernis mat. Le tout en bombes provenant de chez AMF87 (je salut içi l'excellente qualité de ces produit!) les pièces sont mise à sécher pendant deux jours avant d'entamer la finition et la patine à base de lavis et dry-brush de peintures Humbrol.  bien que sur le réseau, elle sera en toute fin de carriere (années 20), j'ai choisi de représenter une machine en bonne état général et entretenue. Les chaines de sécurité ont été posées.

 

 IMG 9786 bis

Le mécanicien Fernand et son chauffeur Firmin sont à la conduite, prêt à rejoindre Paulette....

 

IMG 9789 bis

Les briquettes de charbon proviennent de moulages que j'avais réalisés pour le dépot. Cette constuction auras durée 10 mois, avec de nombreuses difficultées, mais au final, le résultat en valait la peine!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une 120 Bicyclette de l'Etat.

-Un peu d'histoire :
Ces locomotives ont été conçues et construites pour la compagnie de l'Ouest par différents constructeurs (Ets Gouin et la SACM entre autres) de 1856 à 1884 à 150 exemplaires (série n°1 à 150). Elles sont considérées comme les premières machines-tender de route et ont été construite pour répondre à l'important trafic voyageur de la banlieue parisienne alors en pleine expansion. Trafic qu'elles assurèrent jusqu'au début des années 1910 environs. Après cette date, la majorité des unités furent ventilées vers les dépôts de provinces de la compagnie de l'État (qui avait racheté la compagnie de l'Ouest en 1909). Ainsi, ces petites locomotives ont écumées les petites lignes de Normandie, Bretagne, Loire Inférieure, Vendée, etc. Leurs numérotation à l'État était 21-601 à 21-725 (25 machines avait déjà été réformés à cette date). Le reste de la série sera réformé entre 1913 et...1932 soit avec prés de 70 ans service pour certaines ! À noter que quelques exemplaires ont été revendus à l'industrie privé.
La série se compose de plusieurs sous-série qui présentent le même aspect général mais avec des différences dans les détails, parfois même entre des exemplaires d'une même série.
Si on ajoute à cela une numérotation qui ne respecte pas la chronologie de la construction, il est très difficile de s'y retrouver et d'établir un historique précis de certaines unités.
Cela peut être considérer comme un avantage pour réaliser la notre, car cela laisse une certaine liberté dans la représentation...
-Le modèle :
C'est un kit en laiton du fabricant AD train-modele qui est d'un prix vraiment très abordable.
Malheureusement, il s'est rapidement avéré que ce Kit est plus proche de l'évocation que de la maquette fidèle : certaines cotes sont pour le moins fantaisistes (arrondies des couvre-roues, formes des traverses de tamponnement, soutes à charbon, hauteur du dôme et de l'abri) et de nombreux détails caractéristiques sont absents (cornières de rives de la ceinture de caisse, tablier intermédiaire sous les caisses à eaux, etc) .Mais il faut rester positif : un modèle exact aurait très certainement coûté beaucoup plus cher et je n'aurais alors pu l'acheter...
Ayant pu me procurer les plans complets de la locomotive (traité des chemins de fer de G-Moreau)
J'ai pu remédier à l'essentiel de ces défauts et construire un modèle très proche de l'original.
J'en profite pour remercier mon ami Jean Édouard qui m'a fourni de très belles photos qui m'ont permis de mieux saisir et comprendre certains détails particuliers (notamment l'arrière de la soute à charbon et la disposition du « buffet » à l'intérieur de l'abri).
-Place aux photos :

 

 

 

IMG 8481bis

Le chassis assemblé: Il est prévu des rondelles en acier pour combler le jeu dù à la différence de largeur entre les longerons et les roues. j'ai préferé soudé des rondelles en laiton. les paliers de l'essieux porteur sont ovalisés pour donner du jeu à celui-ci.  Le cendrier posé suivant la notice est ...à l'envers!  Les Bielles sont améliorées par adjonction des clavettes et graisseurs.

 

 

IMG 8521 bis

Premiers èssais de roulement: ça tourne comme une horloge! La traverse soutenant le moteur a été soudée à l'envers pour que le moteur  repose plus à plat.

 

IMG 8523 bis

Le gabarit de formage de la corniere de rive de la face avant découpée d'aprés le plan et la piece réalisée. On appréciera la difference de courbure avec la piece du kit...

 

IMG 8528 bis

La corniere est soudée sur le fronton de la caisse pliée et soudée: ça commence à ressembler à une locomotive! La traverse avant à vue sa forme entierement refaite d'aprés le plan.

 

IMG 9141 bis

Soudure de l'ensemble caisse-tablier-traverses de tamponnement: une grosse opération un peu délicate à réaliser! Je n'ai pas respecté la notice qui préconise de souder les traverses sur le chassis. De même, les tabliers avant et arriere sont moins épais (3,5mm à l'avant et 4mm pour celui de derriere en accord avec le plan) alors qu'il font presque le double sur la notice! A noter: à ce stade le chassis à été raccourcis de 6mm à l'arriere pour que l'axe médian des essieux moteur soit parfaitement centré avec l'échancrure de la caisse (toujours en accord avec le plan).

 

IMG 9143 bis

La face arriere de l'abri est juste posée(celle-ci doit rester démontable). L'arriere des caisses à eau-verticale dans le kit-sont découpées suivant l'angle de la bande de rivets oblique conformément au plan et aux photos.

 

IMG 9186 bis

Reprise des échancrures des couvres-roues: une fine tôle est soudée derriere la tôle existante. Auparavant, les rivets du pourtours ont été meulés délicatement.

 

IMG 9191 bis

Une bande de rivet (AMF87) est soudé sur la tôle, puis celle-ci est découpée à la nouvelle forme. ensuite le tablier(taillé dans unechute du kit) est mis en forme et soudé en dessous.

 

IMG 9188 bis

La corniere de rive est soudée sur le pourtour de la caisse jusqu'à l'arriere (cette partie, vue sa forme "tarabiscotée" est constituée de deux plats soudés ensembles).

 

IMG 9193 ter

Sur les photos montrant des "Bicyclettes" de l'Etat, aucune n'a une cheminée à colerette, j'ai donc coupé celle-ci, manchonné la cheminé avec un tube, puis soudé un autre tube par dessus ainsi qu'une petite rondelle pour figurer la nouvelle colerette. L'embase a été préalablement percé pour recevoir une tige fileté. L'ensemble est ensuite tourné à la perceuse. Le tube constituant le dôme est d'abord raccourci de 3mm, puis 2 rondelles (épaisseur 1 et 0,5mm sont tournées pour faire la colerette autour du chapeau. Ce dernier reçoit une tige filetée soudée en son centre. L'ensembles est serré avec l'embase puis soudée au gaz.

 

 

 

 

 

 

 

IMG 9198 bis

 Les nouvelles pieces sont posées sur la chaudieres"pour voir" .

IMG 9202 bis

 la tôles de l'abri est pliée et assemblée avec la partie arriere.

IMG 9206 bis

Les nouvelles pieces sont soudées sur la chaudiere. Les caisses à eau ont reçu leurs couvercles ainsi que les plaques de la compagnie. L'abri, lui, à reçu ses visieres: Ça prend forme!

 

IMG 9207 bis

La sabliere me semblant manquer un peu de hauteur, je lui ai refait une embase et j'ai également réalisé les deux distributeurs trés caractéristique. Ceux-ci sont façonnés par pliage d'une tôle. Leurs formes n'est hélas pas symétrique (alors qu'elles devraient l'être!) mais cela ne se voit plus une fois posé....

 

IMG 9210 bis

 

Les apparaux sont boulonnés et soudés sur la chaudiere préalablement percée. Celle-ci a reçu ses cerclages. À noter: la biellette de commande d'échapement sous la cheminée.

IMG 9217 bis

L'arriere de la soute à charbon et de la chaudiere avec, posée sur le tablier, les futures habillages de celles-ci. Les réhausses de soutes sont posées: elles ont été diminuéés de 3mm en hauteur et un plat a été soudée sur leurs poutours.

 

IMG 9266 bis

 

La porte de boite à fumée: tous les reliefs"fantaisistes" ont été arasé sauf le couvre-joint central et les contours sont repris d'aprés le plan. La piece en bronze est soudée sur une embase découpée dans une chute.

IMG 9288 bis

 

Pour ne pas déssoudé les pieces la constituant, la porte de boite à fumée est simplement boulonnée sur la face avant. Le coffre à outils est assemblé mais ses charnieres reste à poser. les tringleries, tuyauteries commences à apparaitre.

 

 

                                                                        Une 120 Bicyclette de l'Etat (suite)

 

 

Le bureau du chef de dépot

Le bureau du chef de dépot:

Dans le cadre de l'aménagement du dépot, j'ai décidé d'y intégrer un petit bureau pour le chef.

Je suis parti d'un poste d'aiguillage Peco en plastique auquel j'ai enlevé 15mm en largeur (la place qui lui est réservé dans le dépot est assez étroite).

J'ai ensuite figuré la charpente intérieur avec des profilés en bois et j'ai installé un éclairage fonctionnelle.

IMG 7906 bis

 

IMG 7580 bis

Toutes les pièces ont été recoupées et l'assemblage a commencé.

 

IMG 7620 bis

La charpente est terminée, la porte a reçu un habillage et le plancher (en plastique à l'origine) a été recouvert d'un plaquage bois

 

IMG 7576 bis

 

IMG 7631 bis

Assemblage complet provisoire avant peinture.

IMG 7710 bis

Fabrication d'un socle qui sera fixé à demeure sur le résaau et qui a reçu les connections électrique.

 

IMG 7695 bis

Réalisation d'une paterre avec une veste et une casquette crochées dessus: morceau de gaine électrique habillée de sopalain.

 

IMG 7713 bis

Le futur aménagement intérieur pour que le "chef" soit installé comfortablement! (mise à part le poèle, tous est de fabriction maison à partir de bois, de plastique , de carton et de bric et de broc...)

 

IMG 7754 bis

 

IMG 7756 bis

Le toit démontable permet de voir les détails de l'aménagement terminé.

 

IMG 7757 bis

 

IMG 7776 bis

Deux photos en gros plan....

IMG 7762 bis

IMG 7765 bis

Photos en extérieur avant d'installer la petite cabane sur le réseau. Je n'ai pas pu m'empecher de mettre une vielle affiche paur habiller l'arriere... Bien que celle-ci ne sera plus visible sur le réseau.

 

IMG 7718 bis

 

IMG 7730 bis

 

IMG 7737 bis

Essais de l'éclairage: l'ambiance est là!

 

 

Construction du dépot (suite)

IMG 7509 bis

 

IMG 7510 bis

 

IMG 7521 bis

 

IMG 7637 bis

 

IMG 7671 bis

 

IMG 7672 bis

IMG 7675 bis

IMG 7678 bis

IMG 7693 bis

 

IMG 7685 bis

 

IMG 7742 bis

IMG 7788 bis

 

IMG 7791bis

 

IMG 7792 bis

 

IMG 7894 bis

 

IMG 7885 bis

 

IMG 7890 bis

 

IMG 7888 bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 130 Bachmann (suite)

Fin avril 2018, j'ai décidé de faire subir une grande révision à ma 130 Bachmann qui-depuis 14ans qu'elle avait été transformé-commencait à donner quelque signe de fatigue!

Objectif de cette révision:

  • nettoyage complet de la machine et de son tender, y compris les parties mécaniques.
  • transformation de la prise de courant en y intégrant le tender
  • ajout d'une vanne de nettoyage vapeur sur la chaudiere et de supports de lanternes sur les traverses.
  • remplacement des marchepieds d'accés à la sabliere par des pièces plus adaptées.
  • remplacement de la plate-forme entre l'abri et le tender par une pièce plus grande.
  • pose des plaques de constructeur et de la compagnie et ajout d'un chauffeur.
  • enfin application d'une patine un peu plus prononcée que celle existante.

 

IMG 6691 bis

 

 

IMG 6701 bis

IMG 6801 bis

 

IMG 6805 bis

IMG 6806 bis

 

IMG 6813 bis

IMG 6822 bis

IMG 6825 bis

IMG 6829 bis

 

IMG 6832 bis

IMG 6838 bis

 

2020  Steambreizh   globbers joomla templates